A propos de ce guide

Read this in:

Au cours de deux ans, Women Win a rassemblé un ensemble diversifié d'experts, d’entraîneurs, de directeurs de programme et de filles du monde entier pour partager leurs connaissances sur la façon de traiter la violence sexiste à travers le sport. Ces personnes travaillent dans le domaine des droits des femmes, du sport et du développement, dans de grandes organisations multinationales, ainsi que dans le secteur des entreprises. Le résultat est la base du contenu présenté ici comme la version "officielle" de ce guide.

Le projet initial co-crée est destiné à être le germe de ce corps de connaissances. En invitant la création collaborative, traductions, commentaires, contributions et des adaptations à travers notre licence « Creative Commons », nous invitons une plus grande communauté mondiale pour aider à faire évoluer le contenu. Notre espoir est que ce guide deviendra une conversation appartenant à la communauté sur la façon d'utiliser le sport comme un outil pour répondre à la  violence sexiste et d'éradiquer les cas de violence sexiste au sein des organisations sportives.

Le guide est écrit pour tous ceux qui, dans n'importe quel pays, veulent émanciper les filles à travers le sport. Il est idéal pour une organisation individuelle ou locale intéressé à construire ou améliorer des programmes de sport pour les filles, y compris les équipes, les organisations de filles et de femmes, les écoles, les clubs et les groupes confessionnels. Il peut servir de référence pour les entraîneurs, les organisations  internationales de sport et de développement, les donateurs, les instances dirigeantes sportives, les tuteurs, les chercheurs et les décideurs politiques. Les idées présentées dans ce guide peuvent être appliquées directement aux petits groupes de filles, ainsi que pour informer les plus grandes, des initiatives multinationales.

Remarque: Dans ce guide, nous nous référons à "nos" partenaires. Cela ne représente pas seulement les partenaires du programme « Women Win », mais il représente aussi les participants aux ateliers, des collaborateurs, les experts et les organisations qui ont contribué à notre base de connaissances.

Author:Sarah Murray

Editor:Yvonne Henry

Co-Contributors:

  • Alfred Anjere– Boxgirls (Kenya)
  • Maqulate Atieno – Mathare Youth Sports Association (MYSA)
  • Jane Anyango – Polycom Development Projects/Kibera Women for Peace and Fairness
  • Barbara Ayo – MIFUMI
  • Jean Bigirimana – CARE Burundi
  • Sadique Bilal – Kilimanjaro Initiative
  • Frida Kahindi – Moving the Goalposts (MTG)
  • Sultan Kennedy – A-STEP
  • Rachael Mbabazi– MIFUMI
  • Rehema Robert Mwakajila – CARE Tanzania
  • Tim Dalton Mwaura - Center for Rights Education and Awareness (CREAW)
  • Ann Njogu- Center for Rights Education and Awareness (CREAW)
  • Peninah Nthenya Musyimi – Safe Spaces Nairobi
  • Dr. Auma Obama- CARE USA’s Sports for Social Change Initiative Technical Advisor
  • Dr. Elizabeth Odera– Sadili Oval
  • Kevin Obware – Kisumu Youth Football Association (KYFA)
  • Beatrice Wambui - Kenya Homeless Street Soccer Association (KHSSA)
  • Aliyah Wanjira – Carolina for Kibera (CFK)

GBV Advisory Board

  • Astrid Aafjes – Founder and Executive Director, Women Win
  • Fatuma Abdulkadir Adan - Horn of Africa Development Initiative
  • Martha Brady -  Senior Associate, Poverty, Gender, and Youth (PFY) Program, Population Council, United States
  • Jimmy Briggs - Co-Founder and Executive Director, Man Up Campaign
  • Dr. Heather Cameron - Professor Freie Universität Berlin, Germany and University of the Western Cape, South Africa and founder of Boxgirls International
  • Diane Huffman - Norwegian Olympic Committee
  • Geetanjali Misra- Co-Founder and Executive Director of CREA, India/USA
  • Janet Otte - Monitoring and Evaluation Officer, MIFUMI
  • Felicite Rwemalika - Association of Kigali Women in Sports, AKWOS
  • Cheryl Yeam - Technical Support Manager, Right to Play (China)
About This Guide | Women Win Guides

Error

The website encountered an unexpected error. Please try again later.